La réalité et l’imaginaire se mélangent ♪
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission infiltration !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
The Sadist Admin, a Racoon Admin ♥



Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 23
Localisation : Derrière toi, trop tard je suis déjà parti ♪
Humeur : Keheheheh ~
•Fiche: http://happy-world.azureforum.com/t6-the-twin-s-thief-racoon-the-sadist-bro

MessageSujet: Mission infiltration !   Lun 2 Juil - 20:21

Chapitre 1 :


Il fessait nuit, la lune brillait doucement dans le ciel nocturne. Pas un nuage, on pouvait contempler les étoiles à souhait. Il était très tard, si bien que les lampadaires de la ville étaient tous éteint. Seule la clarté lunaire éclairait de sa douce lueur blanche les alentours. Il n’y avait pas un bruit, tout le monde dormait à point fermer. Tous ? Eh bien, de toute évidence non.

En regardant plus attentivement, on pouvait voir deux silhouette se faufilaient hors d’un entrepôt, sans faire de bruit. Lentement, ils descendaient le long d’une corde, sortant ainsi par une fenêtre. Sauf que, un coup de vent mauvais les fit se balancer au bout de la dite corde. Elle tient bon, et les deux fuyards se cramponnaient bien. Ils tenaient chacun un sac, avec un dollar dessus. Le genre discret quoi. Mais il y a toujours un problème, n’est-ce pas ?

??? : « -Oh non ! Mon chapeau !
??? : -Laisse frangin !
Alarme : -INTRUS ! INTRUS ! »

Et voilà les deux voleurs repéraient. Ils finirent leur descente en catastrophe, mais touchèrent terre sain et sauf. Aussitôt fait, ils filèrent au loin. Enfin ils essayèrent. Le plus grand s’arrêta une fois qu’ils furent sortis de l’enceinte de l’entrepôt. Les alarmes brisèrent le silence de la nuit et les lumières chassèrent les ténèbres salvatrices. Le plus jeune se retourna vers son aîné, ne comprenant pas ce qui l’empêchait d’avancer.

Lifty : « -Mais qu’est-ce que tu as Shifty ? Allons-nous-en ! »

Le dénommé Shifty lança sans douceur le sac qu’il transportait à son frère jumeau. Lifty l’attrapa tant bien que mal, et les pièces à l’intérieur sonnèrent en s’entre choquant. La lune éclaira un instant le visage de l’aîné, et son frère reconnu alors une expression qu’il n’aimait pas du tout. Les yeux brillants de malveillance, Shifty répondit sur un ton acerbe.

Shifty : « -Je vais chercher mon chapeau bien entendu Baka-Lif’ ! Je ne pars pas sans lui.
Lifty : -Mais enfin ce n’est qu’un chap-
Shifty :-Tais-toi ! Pars devant avec l’argent, je te retrouve bientôt à la cabane. Fais gaffe à toi Frangin.
Lifty :-…D’accord. Toi aussi fait attention Frangin. »


C’est ainsi que les deux jumeaux se séparèrent, l’un s’enfuyant dans la nuit avec deux sac, l’autre retournant sur les lieux du crime. Shifty fessait très attention où il mettait les pieds et avancer avec discrétion. Pas question de se faire chopper, sinon c’était la fin pour lui. Il rampa, se faufila, glissa même, à la recherche du chapeau perdu. Mais il ne fut pas assez discret, ou alors il y avait trop de monde. Enfin, il se fit repérer.

Garde : « -Il y en a un là !
Sous-fifre : -Attraper le !
Garde : -Tirer bon sang !
Général : -Ne le tuer pas non plus ! Le boss le veut vivant ! »


Les balles fusèrent, meurtrières. Shifty n’eut pas le temps de se mettre à l’abri qu’une balle le touchait à l’épaule. Il grimaça de douleur et fit demi-tour. Il avait les larmes aux yeux, et pas seulement à cause de la douleur. Il aperçut des caisses, et décida de se cacher là le temps que ses poursuivants passent leur chemin. Se plaquant contre les côtés des boites, il tendit l’oreille.

Sous-fifre : « -Il est blessé. Il y a du sang au sol.
Général : -Retrouver le, il a volé les plans du boss.
Garde : -On le veut vivant, utiliser les fléchettes !
Sous-fifre : -Là ! Ça a bougé !
Shifty : -Arg…et merde ! »


Shifty se releva rapidement, tressaillant sous la douleur lancinante de son épaule. Le sang chaud coulait abondement, à chacun de ses pas la balle s’enfonçait plus profondément. Malgré tout, le jeune voleur réussit à sortir de l’entrepôt, sans le précieux trésor. Il partit en direction de la forêt, afin que ses agresseurs ne le suivent pas jusque chez lui. Il espérait les semer dans les profondeurs du bois.

Alors qu’il courait d'arrache pieds, il entendit un nouveau coup de feu, plus lointain cette fois. Pourtant le jeune homme ne ressentit aucun impact, juste une piqure au niveau du coup. Il redoubla de vitesse, mais bientôt ses membres se firent plus lourds. Plus pesant. A chaque pas. Sa vision se troublait et il distinguait de moins en moins bien sa route. Les bruits des pas de ses poursuivants retentissaient derrière lui, de plus en plus proche. Shifty se sentait ralentir, engourdit. Il comprit qu’il ne parviendrait pas à s’échapper et pensa aussitôt à son petit frère. Mal lui en prit car il percuta une branche, s’entaillant au passe le front. Il tomba tête la première et les ténèbres l’enveloppèrent de leur cape. Sa dernière vue fut celle d’un personnage aux cheveux vert, penché au-dessus de lui.

Shifty : « -Li…fty… »

Et ce fut le noir complet.


Un peu de musique ? Enjoy !:
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Click pour leur permettre de grandir ! Ils ont besoin de toi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Sadist Admin, a Racoon Admin ♥



Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 23
Localisation : Derrière toi, trop tard je suis déjà parti ♪
Humeur : Keheheheh ~
•Fiche: http://happy-world.azureforum.com/t6-the-twin-s-thief-racoon-the-sadist-bro

MessageSujet: Re: Mission infiltration !   Dim 15 Juil - 23:11

Chapitre 2 :


Flippy marchait tranquillement, déambulant dans la ville. Il fessait beau et tout le monde était de sortie. Se promener, pique-niquer, s’amuser. Le jeune garçon aurait bien voulu faire tout ça lui aussi. Mais il ne pouvait pas se permettre une seule petite erreur. Une seule, et Fliqpy prendrait le dessus et ce serait un véritable carnage. Et ça, Flippy ne voulait pas du tout que cela se produise, oh non…

Alors il prenait sur lui, et se contentait d’une promenade tout en observant la vie « normale » des autres habitants d’Happy Tree City. Le fantôme d’un sourire semblait collé à ses lèvres, tandis que son regard errait. Le vent soufflait doucement pour le moment, mais il devait forcir dans la journée. N’aillant rien prévu, le jeune homme s’acheta un sandwich dans une boulangerie à midi. Il décida de profité de cette belle journée, et donc alla au parc. Sauf que, comme toujours, ses habits attiraient l’attention et la méfiance. Les parents rappelaient leurs enfants en toute hâte avant de quitter le coin.

Blessé par un tel comportement, Flippy prit la décision de manger son casse-croûte dans un autre petit coin de verdure, peu fréquenté. Il dirigea donc ses pas vers la forêt qui bordait la ville. Là-bas, il savait qu’il serait en paix, loin de ses regards pesant et dérangeant. Le chemin n’était pas long, et le jeune militaire eut tôt fait d’atteindre destination. Il s’enfonça dans l’ombre des arbres, guettant fraicheur et tranquillité. Il finit par trouver une petite clairière, avec un immense séquoia au centre.

Heureux de cette trouvaille en or, Flippy partit s’assoir sous les branches de l’imposant arbre. Il s’adossa au tronc rugueux, et commença à manger tranquillement. Bientôt, les oiseaux qui s’étaient tût à son arrivée reprirent leur douce mélopée, envoutante. Le jeune homme continua son repas, se laissant bercer par le chant magnifiquement calme et reposant. Après une nuit agitée de cauchemars liés à l’armée, Flippy était fatigué. Son sandwich à demi-mangé dans la main, il ne tarda pas à s’assoupir, le dos contre l’écorce du séquoia.

Ses rêves étaient calmes et tranquilles, comme toute personne normale rêverait. Mais voilà, il n’était pas ce qu’on peut appeler une personne « normale ». Rapidement, l’ « autre » revient et avec lui l’horreur, le sang et la violence. Des images de la guerre, des coups de feu, des cris de douleur. Et puis, le noir. Comme à chaque fois. Une secousse, et Flippy se retrouvait face à son pire cauchemar, son double. Fliqpy de son petit nom. Un combat d’une violence inuit suivit, puis le jeune homme se réveilla en sueur.

Regardant autour de lui, il fut heureux de constater qu’il n’y avait pas de corps sans vie. Pas de regard vide ou de trace de sang. L’endroit était trop éloigné de tout pour que quelqu’un se soit aventuré par ici. Flippy remarqua que le soleil était bas dans le ciel, les étoiles brillaient. Il fessait nuit. La lune semblait si belle et pure dans le ciel. Cela réconforta un peu le jeune militaire. Tout dans ce monde n’était pas que violence finalement. Pourtant c’était si rare, de trouver des choses aussi pures…

Etirant ses bras, le garçon se releva doucement. Il replaça correctement son chapeau militaire sur sa tête et remit sa veste sur ses épaules. Il n’avait pas envie de rentrer chez lui pour le moment, il ne s’en sentait pas capable. Les décorations, les armes, tout dans cette maison lui rappelait l’armée. Mais il n’avait le courage pour retirer tous ces mauvais souvenirs. Alors le jeune homme devait composer avec. Ce qui n’était pas facile du tout. Surtout quand on a un double qui peut tuer toute chose vivante dans un rayon de quinze kilomètres en l’espace de cinq minutes. Flippy décida donc de continuer son chemin dans la forêt.

Soudain, alors qu’il avançait depuis un moment maintenant dans la noirceur de la nuit, il sembla au jeune militaire que des bruits étranges se fessaient entendre. Il décida donc de se rapprocher, étant d’un naturel curieux. En approchant, il entendit les coups de feu, les cris. Il se stoppa alors et baissa le regard. Doucement, dans la lumière lunaire, le jeune militaire commença à trembler alors que les bruits se fessaient de plus en plus proche. Un homme apparut soudainement devant lui. Relevant le regard, il reconnut l’uniforme. Un sourire effroyable s’étira sur son visage, tandis que l’inconnu levait vers lui une arme à feu.

Sous-fifre : « -T’es qui toi ?! Lève les mains !
Flippy : -…
Sous-fifre : -Les mains en l’air ou je ti-…arg… »


Pas le temps d’en dire plus que l’homme se mit à genoux, son arme sur le sol, ses deux mains sur la gorge d’o s’échappait un flot intarissable de sang. Avec un rire grave et effrayant, Fliqpy fit son retour. Son éternel couteau dans la main, il regardait avec des yeux d’enfer le soldat se vider de son sang sur le sol humide de la forêt. Il termina le travail d’un coup net, précis. L’homme rendit son dernier soupir sous peu.

Fliqpy : « -On se retrouve enfin, Tiger… »

Tiger, le grand ennemi de Flippy et de l’armée en général. Un fou furieux qui tentait toujours de contrôler la planète. Mais ne pas croire que l’antipathie de Fliqpy pour lui était justifiée par cette raison, non. Il le haïssait car c’était de sa faute si le militaire avait une double personnalité. Mais enfin, ça c’est une autre histoire. Fliqpy était bien réveillé maintenant. Il avait une idée en tête. Si il y avait des soldats de Tiger, Tiger n’était pas loin et la vengeance du jeune homme non plus par conséquent.

Il continua donc son chemin, se dirigeant vers le passage créé par le soldat avant. Fliqpy était tout de même curieux. Qu’est-ce qui pouvait provoquer un tel remue-ménage dans les rangs de cette ordure ? Avec de la chance, il allait être en mesure de faire un beau massacre et de récolter des informations importantes d’un seul coup. Les bruits et les cris étaient proches maintenant.

Sous-fifre : « -Il est blessé. Il y a du sang au sol.
Général : -Retrouver le, il a volé les plans du boss.
Garde : -On le veut vivant, utiliser les fléchettes !
Sous-fifre : -Là ! Ca a bougé !
??? : -Arg…et merde ! »


Fliqpy se cacha dans l’ombre d’un arbre et regarda attentivement la scène. Une silhouette apparut bien vite, mais tomba à la renverse tout aussi rapidement. Le jeune homme se rapprocha, afin de voir qui était cette personne qui lui semblait si familière. Penchait au-dessus du corps, il remarqua la fléchette plantait dans son cou. Il connaissait bien cette chose, elle contenait un tranquillisant puissant, qui généralement entrainé de grave symptôme. Le pauvre allait souffrir. Alors qu’il pensait la victime évanouie, il capta un mot, un souffle.

??? : « -Li…fty… »

La lumière se fit alors dans l’esprit du militaire. En effet, il connaissait bien cette personne. Une colère sourde l’envahit rapidement à la suite de cette découverte. Les sbires arrivèrent, lui demandant de se rendre et de laisser le voleur. Fliqpy pencha un peu la tête sur le côté. Ainsi, il avait volé quelque chose à Tiger ? Quel imbécile.

Général : « -Attendez ! Je le reconnais !
Sous-fifre : -C’est Flippy ! Le démonique ! »


Cette dernière réplique arracha un sourire qui fessait froid dans le dos au militaire. Il fit jouer son couteau d’une main à l’autre. Cela promettait d’être intéressant ! Il s’élança. Le cri de pure terreur du sbire l’emplit d’une grande satisfaction. Le bruit des corps qui chutaient sur le sol, le bruit mate, le réjouissait au plus haut point. Ce fut une véritable boucherie. Des membres étaient arrachés, des dents brisaient, des vies éteintes à jamais. Une fois le carnage finit, les vêtements du jeune homme étaient maculés. Mais il s’en fichait éperdument. Après avoir pris le soin d’essuyer son précieux outil sur la veste d’un général, Fliqpy se dirigea vers le corps immobile.

Se penchant, il tâte le front de celui-ci. Il était déjà bouillant de fièvre. Un mauvais point. Soit il avait reçu une bonne dose, soit ils avaient amélioré le poison. Déjà une barre rouge traversait les joues du voleur. Il semblait souffrir, consumé par le feu qui devait faire rage dans son corps. Le militaire eut un frisson et il baisa la tête. Pour la relevait aussitôt, le visage plus calme et moins effrayant. Il prit dans ses bras l’homme évanoui. Il décida qu’il était temps de rentrer chez lui et se jura de s’occuper de Shifty toute la nuit, jusqu’à ce qu’il aille mieux. Il eut une petite pensé pour le frère du voleur. Il reparti donc son fardeau dans les bras, le visage détendu bien que crispé. Cependant, la colère grondait toujours en lui et un nouveau sentiment également. L’inquiétude ? La peur ? Ou…quelque chose d’autre ?


Un peu de musique ? Enjoy !:
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Click pour leur permettre de grandir ! Ils ont besoin de toi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission infiltration !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission : infiltration
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy World :: 
GAMES & MORE
 :: Arts :: Fan Fictions :: Les Fictions
-